Profiter du soleil en toute sécurité

Se dégourdir les jambes dans le parc, savourer une glace à la terrasse d’un café ou, tout simplement, se détendre sur son balcon: dès que le soleil brille, l’envie de prendre l’air se fait irrésistible. Rien d’étonnant à cela, puisque sous l’effet de ses rayons, notre corps sécrète davantage de sérotonine, la fameuse «hormone du bonheur». Le soleil accroît donc notre bien-être, nous apporte bonne humeur et joie de vivre, stimule nos défenses immunitaires et permet à nos organismes de fabriquer de la vitamine D, précieuse pour nos os.

Mais comme toute bonne chose, il a aussi des inconvénients: plus on s’expose au soleil, et plus la peau vieillit rapidement, ce qui accroît à son tour le risque d’altérations cutanées malignes. Lors des premiers beaux jours, il est donc recommandé d’augmenter progressivement le temps passé à l’extérieur, afin que la peau ait le temps de s’habituer aux rayons solaires. En respectant les conseils suivants, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Partagez cet article:

SUR FACEBOOK

Eviter le soleil de midi

C’est entre 12 h et 14 h, voire même entre 11 h et 15 h que le rayonnement U.V. est le plus fort. Le soleil brille alors facilement 150 fois plus puissamment que le matin ou le soir. Mieux vaut donc rester à l’ombre pendant la pause de midi.

Du soleil aussi à l’ombre

Bien que le rayonnement solaire soit plus faible à l’ombre, la peau n’en est pas pour autant protégée: près de 50% des rayons U.V. l’atteignent tout de même. Ainsi, même à l’ombre, une crème solaire dotée d’un facteur de protection suffisant est un must. Il est d’ailleurs aussi recommandé d’en utiliser lorsque le ciel est couvert, puisqu’une grande partie du rayonnement U.V. traverse aisément les nuages.

Des vêtements protecteurs

En règle générale, les vêtements constituent une bonne barrière contre les rayons U.V. Pour cela, ils doivent toutefois être suffisamment épais et denses: un tissu transparent laisse en effet aussi passer les rayons. La couleur et la coupe jouent également un rôle: amples et sombres, les habits protègent mieux que s’ils sont clairs et moulants.

Protection des yeux

Une exposition excessive aux rayons U.V. n’endommage pas seulement la peau, mais aussi les yeux. Lorsque l’on passe beaucoup de temps à l’extérieur, le port de lunettes à soleil est hautement recommandé. Lors du choix du modèle, il est très important de veiller à la présence du logo CE et de la mention «100% U.V.». La taille et la couleur des verres jouent également un rôle: petits et ronds, ils n’assurent pas une protection suffisante sur les côtés. L’idéal est d’opter pour des modèles de couleur marron ou gris.

Protection solaire

Economiser sur la crème solaire est une mauvaise idée: mieux vaut en appliquer une quantité généreuse sur sa peau. Dans le cas contraire, le facteur de protection solaire indiqué sur le flacon risque de ne pas être atteint. Un adulte a besoin de 36 grammes de crème solaire en moyenne pour protéger suffisamment tout son corps. Cette quantité correspond à trois cuillères à soupe environ. Les zones délicates comme les oreilles, les lèvres, le nez, le décolleté, la nuque, les épaules ou la partie supérieure des pieds méritent une attention toute particulière.

Agir à temps

L’idéal est d’appliquer sa crème solaire avant de sortir. En cas de doute, mieux vaut opter pour un facteur de protection plus élevé et éviter de s’attarder trop longtemps au soleil. Indépendamment du facteur choisi, il est indispensable de répéter l’application de la crème. Son effet protecteur diminue aussi lorsque l’on nage, que l’on transpire, que l’on se sèche ou par le simple frottement des vêtements sur la peau.

Eau et montagne

A la piscine, au bord du lac ou à la plage, la protection solaire est un rituel à ne négliger sous aucun prétexte. Le rayonnement U.V. est en effet reflété par l’eau, qui en renforce l’effet. En montagne, la prudence est également de mise: plus on s’élève, et plus le rayonnement U.V. augmente (jusqu’à 10% par palier de 1000 mètres).

Principe général: même en s’enduisant de crème dotée d’un facteur de protection élevé, le soleil est à savourer avec prudence. En effet, aucun produit ne protège entièrement des rayons U.V.Et si vous souhaitez faire entrer le soleil dans votre salle de bain ou vos toilettes, nous vous recommandons Hakle Propreté classique en orange estival et rayonnant. Fraîcheur et bonne humeur garanties, sans effets secondaires désagréables.

((Source: http://www.krebsliga.ch/de/praevention/pravention_krebsarten/hautkrebs/sonnenschutz/sonnenschutz_tipps_/))

Une balade dans le parc ou une sieste sur le balcon: ton envie de prendre l’air se fait-elle aussi plus pressante quand le soleil brille? Rien d’étonnant à cela, puisque sous l’effet des rayons du soleil, notre corps sécrète davantage de sérotonine, la fameuse «hormone du bonheur». Mais n’oublie pas, au début de la belle saison, d’habituer progressivement ta peau aux rayons du soleil et d’utiliser régulièrement de la crème solaire. De quoi devrais-tu encore tenir compte? Découvre ici de précieux conseils pour te protéger.

Partagez cet article:

SUR FACEBOOK
Paramètres des cookies
nochobN